[Stangarde] Journal de bord.

Aller en bas

[Stangarde] Journal de bord.

Message  Ekhenor le Mer 23 Mai 2012 - 13:33

HRP a écrit:Bonjour les gens.

Comme indiqué dans le titre, ce topic est laissé à l'entière disposition des membres qui sont à Stangarde. Vous pouvez retranscrire ici tous les évènements auxquels vous avez participé.

Attention ! Les officiers et les membres ne donneront en aucun cas les informations sur les derniers events en HRP. Vous pourrez uniquement savoir ce qui c'est passé si quelqu'un vous donne les informations en RP ou si quelqu'un retranscrit les events dans ce topic (à écrire de façon RP, évidemment). N'oubliez pas que si vous n'êtes pas au courant de quelque chose et que vous vous lancez dans un RP (ou qu'on vous y lance), il y a un risque de conséquences pour ainsi dire malheureuse selon le manque d'informations. Nous comptons sur vous pour ne pas bafouer les règles du jeu et être prêt à accepter les conséquences de vos choix et de vos actes.

Les officiers.

PS: pas de HRP sur ce topic, merci !

___________________________________
avatar
Ekhenor
Thane
Thane

Messages : 363
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 28

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Ehlraen / Ewaldh le Ven 25 Mai 2012 - 15:53

Depuis l'arrivée de l'Eored à Stangarde, les jours s'étaient écoulés, laissant le temps aux Rohirrim exilés de faire connaissance avec leurs nouveaux chez soit , de prendre leurs marques...Taverne = première route à droite. Palais de l'hydromel = tout droit en haut de la côte. Parfait, avec ces deux points de repère le Rohir est paré pour survivre en milieu hostile.

Ceci dit, après que chacun se soit installé dans sa maison ou au dortoir selon qu'il soit bien vu par le Than... selon la place disponible, il ne fallut pas longtemps pour que la troupe se rende compte que quelque chose ne tournait pas forcement rond. Déjà l'accueil hautain des Gus d'Edoras avait de quoi poser l'ambiance, mais la faim évidente des hommes et des bêtes achevait de confirmer le tout : la vie à Stangarde était loin d'être la colonie de vacance bréarde.

S'inquiétant de l'état de la population locale, un petit groupe de « comploteurs » décida d'élire domicile en haut de la tour du heah cairl pour pouvoir parler de tout ça à l'abri des oreilles indiscrètes. Envoyé par Celiwyn, certains allèrent à la pêche aux information par divers moyen, en laissant trainer une oreille quelque part par total hasard, en faisant boire un autochtone, en tentant le jeu de la séduction...Le pire c'est que c'est efficace.

Les rapports d'espionnage ne tardèrent pas à arriver : la ville était affamée, pourtant le gibier abondait autour de l'avant poste. L'infirmerie était trop peu fournie, alors que les plantes médicinales n'étaient pas rare non plus. Et les hommes semblaient vivre sous un régime bien strict, parlant d'un changement qui aurait eut lieu quelque temps avant.

Des parties de chasses furent prévues, ainsi que des sortie cueillette de plantes pour la guérisseuse, mais cela ne réglait pas le fond du problème, à savoir pourquoi tout était ainsi?

Malgrès ça le Stanric semblait à priori être un bon gars. C'est après avoir été prévenu par ce dernier que l'approvisionnement venant de la ferme du coin avait diminué ces derniers temps qu'une petite troupe s'en alla enquêter, se rendant à la ferme.

Les raisons de la diminution des livraisons ne fut pas dur à comprendre. Le brave fermier était seul à gérer sa ferme, devant fournir de quoi nourrir l'avant poste à lui seul, et apparemment poussé par les dirigeants à produire toujours plus. Quiconque ayant connue le travail de la terre au moins une fois dans sa vie ne peut concevoir qu'une telle chose soit durable et possible à long terme. Le brave homme ne peux évidement pas gérer tout cela tout seul, et à force d'être surexploitée, la terre finie par être peu productive.

De plus, la ferme était victime de vol nocturne qui la privait de près d'un dixième de sa production déjà pas fameuse. Alors que la moiter du groupe partait à la recherche de potentielles traces laissées par le(s) voleur(s) l'autre restait avec le fermier à discuter des éventuelles amélioration à apporter aux cultures pour améliorer le rendement.

D'une part, sur la demi douzaine de parcelles présente, l'idée fut d'en mettre deux en jachère afin de laisser la terre se reposer et se ressourcer une année, pendant que les quatre autres sont cultivées, et effectuer un roulement tout les ans. De plus, le fleuve coulant vraiment tout proche des champs, un système d'irrigation pourrait être mis en place sans trop de problème. Restait ensuite le problème de la main d'œuvre, un appel aux volontaires étant lancé.

Concernant les traces des voleurs, il y en avait. Et c'est avec surprise (ou pas?) que les Rohirrim purent voir qu'elles se dirigeaient vers Stangarde. Qui? Pourquoi? Le mystère reste entier.

___________________________________

avatar
Ehlraen / Ewaldh
Otherane
Otherane

Messages : 648
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 27
Localisation : 5 rue des chataigniers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Ehlraen / Ewaldh le Mar 29 Mai 2012 - 11:19

Patrouilles et patates.

Suite à la discutions avec le fermiers quelque temps avant, les Rohirrim étaient quelques peu sur le qui vive concernant ces vols de légumes qui réduisaient d'autant plus les rations déjà fort faibles. C'est dans l'optique d'en apprendre plus sur cette affaire que le Heah Cairl Ekhenor envoya Ealwene, Dwyngeir et Ehlraen se renseigner auprès du rohir gérant les patrouilles ( lui même étant certainement dans l'impossibilité de les accompagner suite à l'ingestion d'un ragout particulièrement médiocre x) ).

Les trois enquêteurs trouvèrent leurs homme à la salle d'entrainement. Mais ce qu'ils pensaient n'être qu'une simple demande d'informations partie assez vite en vrille, l'homme refusant de s'adresser aux femmes. Les deux redoutables blondes tentèrent de négocier un moment puis furent obliger de sortir pour laisser la parole à Dwyngeir. Ealwene tenta malgrès tout une autre approche, se servant de ses longs mois d'expérience passée à imiter un homme, mais cela n'eut pas plus de succès. Et du coté de Dwyn, le courant ne passa pas beaucoup mieux avec le rohir, si bien qu'ils se retrouvèrent tout les trois à la porte avec comme seule info le fait que le capitaine n'avait rien entendu de suspect concernant les patrouilles.

L'idée fut alors émise de faire des patrouilles eux même. Au moins ils seraient sur des résultats. Les deux blondes se mirent immédiatement à la tache, allant faire un tour du coté de la ferme. Interrogeant le brave homme, elles apprirent qu'il n'y avait pas eut de nouveaux vols bien heureusement, et que le fermier avait commencer à réorganiser ses parcelles afin d'obtenir une meilleurs production.

N'y ayant rien a signaler du coté des vols, les deux frangines profitèrent de leurs présence à la ferme pour donner un coup de main en aidant le fermier à ramasser des patates.

___________________________________

avatar
Ehlraen / Ewaldh
Otherane
Otherane

Messages : 648
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 27
Localisation : 5 rue des chataigniers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Dwyngéïr le Mer 30 Mai 2012 - 12:38

La Tempête:

Il était le début du matin. Les Rohirrim vaquaient à leurs occupations personnelles, n'ayant pas encore reçus d'ordres de la part de leurs supérieurs hiérarchiques. Ceux-ci avaient pu entendre quelques coups de tonnerre pendant la soirée et la pluie avait humidifié les matières. C'est ainsi que deux Rohirrim partirent pour l'auberge de la place-forte, en marchant hasardeusement dans les flaques d'eau encore présentes. Ils purent voir deux de leurs camarades, le nez dans la pinte, et la glotte flottante, à leur grand regret, et un autre, voyant la scène avec indignation.

Après qu'ils eurent réveillés leurs deux amis grâce à l'eau de la fontaine, les Rohirrim aperçurent leur Thane marcher vers eux. Ils se saluèrent, bien que les deux buvards furent encore un peu ivres. Mais soudain... UN COUP D’ÉCLAIR ...

Les Eorlingas furent prit de stupeur, et de surprise. Les gens s'affolaient... Tout le monde courraient dans tout les sens, mais la plupart des hommes de Stanric allaient vers la porte ouest. En regardant de ce côté, les Rohirrim constatèrent un feu considérable provenant de la porte.

A peine purent-ils le constater qu'un cor résonna dans toute la panique générale. Le Thane put comprendre qu'il s'agissait d'un cor de ralliement, de provenance du Palais de L'Hydromel. Sur son ordre, les Rohirrim coururent vers le son de la corne.
Ils purent apercevoir une ligne de Rohirrim , et Stanric en son milieu qui demanda à Silfried d'aider Stangarde à éteindre le feu de la porte, provoqué par un arbre en feu. Stanric donna les instruction : Passer par la porte est et atteindre les hommes de l'Eorl du côté de la route qui distribueront des sceaux d'eau venus du fleuve. Par la suite, courir vers la porte ouest et jeter le contenu des sceaux sur la braise, et ainsi de suite...

Ce fût seulement après une course folle, des jets de dizaines de sceaux d'eau et de bousculades,où les Rohirrim ne sentirent plus leurs articulations que le feu fût complètement éteint. Les Rohirrim qui voulurent crier de jouer ne le purent du fait de leur fatigue. C'est alors que Stanric adressa aux Eorlingas de l'Ethelleas Eored de venir le rejoindre au Palais de l'Hydromel dès qu'ils auront repris leur souffle, et le Thane au devant de la troupe, les héros avancèrent, exténués. Ils atteignirent le Palais, où Stanric les attendait sur une chaise, comme un vieillard, étant lui même exténué. Les Maeg-garlïc en rang, le chef de Stangarde demanda à Silfried de venir le voir, et lui chuchota des mots à l'oreille qu'il transmit à ses compagnons :" Eorl Stanric et les hommes de Stangarde nous remercient avec amabilité et respect de ce que nous venons d'accomplir. Il vous offre des jours de repos et vous remercie infiniment, pensant qu'il s'était trompé de considération, sur notre image!"

Les Rohirrim furent alors joyeux de ces jours de repos et de leur exploit et en parlèrent entre eux, les autres frères de lances blessés par le feu purent recevoir des baumes apaisants de leurs camarades...
avatar
Dwyngéïr

Messages : 16
Date d'inscription : 01/04/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Silfried le Jeu 14 Juin 2012 - 21:16

Comme souvent, le tavernier récurait ses verres après un service plutôt tranquille dans la taverne de Stangarde. Peu avant la fermeture, un des gardes qui venait d’être relevé entra prendre une petite choppe:

"Rodrik: Tiens, Segrund, Wesath maeg Hàl
Segrund: Salut à toi, sers moi un verre, j'en ai besoin
Rodrik: Dure journée? Beaucoup d'agitation? Ca semblait plutot calme vu d'ici
Segrund: Assez calme, oui. Bien qu'il y a une heure, nous avons appris la disparition d'un frère.
Rodrik: Oh..qui donc?
Segrund: Un des nouveaux de l'Eored exilée..More...Mora...Moridred, voilà. Trois sont partis en patrouille, mais seuls deux sont revenus. Visiblement leur Thane était avec eux, il a traversé le fort a toute vitesse, manquant de me percuter au passage, pour parler de toute urgence avec Stanric.
Rodrik: Qu'est ce qu'il lui voulait?
Segrund: Visiblement il veut sauver son gars. Je l'sais car Stanric a fait passer des ordres en sortant, en demandant qu'une partie du fort se prépare pour partir au combat d'ici quelques jours. Parait que le camp orcs dans le Viveclaire a doublé de volume...
Rodrik: T'as pas l'air content, pourtant l'action est plutôt rare ici depuis quelques temps non?
Segrund: Hé bien..j'sais pas trop..aller sauver un type surement déjà mort..avec ces exilés, et leurs femmes..Et on parle d'une centaine d'orcs en face..
Rodrik: Toi t'as pas encore fais connaissance avec leur Otherane ou certaines de ces femmes *tout en continuant de récurer ses verres, un mince sourire aux lèvres*
Segrund: Non pourquoi?
Rodrik: Oh rien ..tu verras bien. De toute façon, détruire un camp orc, ça fait partie du boulot, donc du coeur maeg, pour le roi.
Segrund: *il sourit brièvement avant de finir sa pinte a peine entamée d'une traite* Pour le roi..Allez bonne nuit"


Dès le lendemain, la nouvelle était déjà connue a travers Stangarde.

___________________________________


''There is only one way to become champion, never fucking lose ! ...''
avatar
Silfried
Lance Porte-lame
Lance Porte-lame

Messages : 273
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Ehlraen / Ewaldh le Dim 17 Juin 2012 - 11:22

Dans la soirée, les gardes de la porte ont pu apercevoir une jeune femme, armurée et encapuchonnée, passé la porte et partir en direction du sud a vive allure, sa monture équipée pour ce qui semblait être un voyage sur plusieurs jours. Les moqueries allèrent bon train : c'est une vie d'homme ici, les femmes prennent déjà la fuite...

___________________________________

avatar
Ehlraen / Ewaldh
Otherane
Otherane

Messages : 648
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 27
Localisation : 5 rue des chataigniers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Moridred le Mer 11 Juil 2012 - 11:57

Cela faisait quelques heures que la nuit était tombée sur les collines gémissantes. La journée avait été pluvieuse et le vent soufflait toujours. Le silence était presque complet, il y avait seulement le bruit à peine perceptible d’un frottement contre les hautes herbes. Une dizaine de rohirrims avançaient silencieusement, ils étaient lourdement armés.

Ils se dirigeaient directement vers un groupe d’orcs qui campaient autour d’un feu sur le flanc d’une colline. Les rohirrims se divisèrent en deux groupes et encerclèrent les orcs. Une fois en place, ils préparèrent leurs arcs.

Une flèche enflammée traversa le ciel nocturne et tomba au milieu du camp, c’était le signal. Les rohirs firent pleuvoir leurs flèches sur les orcs surpris. Les premiers cadavres touchèrent rapidement le sol, les tirs étaient très précis. Soudain un grondement venant du sol se fit entendre et, de l’obscurité, un autre groupe de rohirs montés chargea les orcs toujours vivant.

Le combat fut bref et tous les ennemis du rohan furent massacrés. Leurs corps gisaient par terre. Certains avaient encore l’effet de surprise marqué sur leurs visages. Les Rohirrims firent un grand tas avec les corps et y mirent le feu. Une terrible odeur se propagea.

Moridred cherchait sur le champ de bataille des flèches encore utilisables pour réapprovisionner son carquois. Une fois satisfait de sa collecte, il se dirigea vers les autres rohirs qui discutaient autour de leur chef.

- Beau combat les amis, dit le chef. Avons-nous subi des pertes ?
- Non, répondit un des soldats présents. Seul un de nos chevaux a une légère blessure.
- Bien ! Nous nous en sortons bien ce soir.

Les soldats rohirrims pensèrent à leurs camarades tombés depuis quelques semaines et aux blessés qui remplissaient l’infirmerie de Stangarde.

Ensuite, ils prirent leurs chevaux, se mirent en selle et repartirent dans la nuit.
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Depuis le départ d’une partie de l’Ethelleas Eored pour l’Eriador, la situation à Stangarde s’était détériorée. L’escarmouche contre la grotte où se trouvait les prisonniers avait eu don de réveiller les orcs de la région de leur mutisme et ceux-ci tentaient de plus en plus souvent des incursions ce qui entrainaient régulièrement des affrontements avec les troupes de Stanric.

Moridred

Messages : 22
Date d'inscription : 07/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Ehlraen / Ewaldh le Mer 22 Aoû 2012 - 11:10

Les choses allaient de mal en pis à Stangarde. D'accord, la situation n'était déjà pas bien fameuse avant le retour de l'eored en Eriador, mais les maegas avaient alors l'espoir que les choses s'arrangeraient. Elle ne pouvait que s'arranger étant donné que des chasses avaient été mise en place, la ferme avait été reprise en main...Et puis comment la situation pourrait elle être pire qu'elle ne l'était déjà? Hein?

C'est beau de rêver...

Quand une grande partie de la troupe repartie pour Bree, le destin sembla profiter du moment pour s'acharner encore d'avantage sur l'avant poste. Les orcs qui logeaient près de Stangarde semblaient avoir décidé d'effectuer une expansion territorial quelque peu inquiétante, empiétant de plus en plus sur les terres des Rohirrim. De plus, les éclaireurs envoyés en patrouille rapportèrent bientôt des nouvelles peu heureuses : des Orientaux arrivaient peu à peu et semblaient vouloir s'implanter dans la région. Comme si les Rohirrim n'avaient pas déjà assez de problème comme ça...Surtout que le niveau de vie à Stangarde ne s'était pas vraiment améliorer. La vie y était toujours précaire, et la récolte que fournie la ferme fut bien en deçà de l'amélioration que l'on avait escompté : il fallait du temps pour que la terre soit de nouveau apte à donner de bonne récolte après avoir été surexploitée à ce point.

Tout ça faisait que les hommes n'étaient pas forcement au mieux de leurs forme, affaiblie par le manque de nourriture et les conditions de vie difficiles. Peut on s'étonner alors de leur cuisante échec face aux orcs quand il fut décidé de lancer un assaut contre eux pour stopper leur avancé? Les pertes furent lourde, les orcs s'étaient trop bien retranchés.

Les choses ne pouvaient plus durer ainsi, c'est pourquoi le Heah Cairl pris à son tour ses bagages pour effectuer le long voyage jusqu'à Bree pour retrouver le reste de l'eored et leurs expliquer plus ou moins diplomatiquement qu'il faudrait peut être se bouger parce que mine de rien les choses allaient vraiment mal à Stangarde. Après un bref séjour en Eriador, la troupe se remit en route, direction l'avant poste. Un long voyage de trois semaines qui, ayant pourtant était effectué plus d'une fois par la plupart des rohirrim, restait quand même éprouvant. Entre le fait de se perdre, de tomber nez à nez avec un troll, rencontrer une troupe d'orcs dans les montagne, affronter le froid du Caradhras...Sans parler des séparations entre ceux qui s'en allaient et ceux qui retournaient à Bree.
Bref, après tout ça, la troupe n'était pas fâchée d'apercevoir enfin les murs fortifiés de Stangarde.

Ceci dit, la joie de voir le voyage se terminer enfin céda bientôt place à la consternation pour les rohirrim absent depuis longtemps. On avait beau les avoir prévenu que la situation avait empiré, on ne peut rester de marbre face à la vision de l'avant poste semblant presque déserté tant les pertes avait été importante. Les hommes de Stangarde, maigre et affaiblis, les regardèrent passer d'un oeil mauvais, tout sauf amical. C'est choses allaient mal, et ça se voyait.

Après avoir dessellé les chevaux, la compagnie se retrouva à l'auberge afin de pouvoir se restaurer après cet épuisant voyage. C'était également l'occasion d'aller aux nouvelles qui étaient loin d'être bonnes. Les orcs avaient poursuivit leur avancé si bien qu'ils contrôlaient désormais les terrains de chasse des Rohirrim. De plus, les orientaux qui s'étaient finalement installé dans le coin avaient mené une attaque contre la ferme, saccageant les récoltes. La faim était encore plus présente qu'avant à Stangarde, au point que désormais les repas étaient rationnés. Et quand on dit repas...De l'eau teinté en guise de soupe, accompagné de pain rassit...Pas vraiment de quoi se nourrir.

La situation était inquiétante. Face aux envahisseurs, les pertes avaient été importante. La nourriture manquaient et l'eau potable était elle aussi devenue une ressource convoitée car les orcs empêchaient désormais l'accès aux points d'eau. Affaiblie par la faim, contrait de manger de la nourriture rassie et boire de l'eau à la propreté parfois douteuse, les hommes tombaient malade et peinaient à guérir, affaiblie qu'ils étaient par la faim. Dans cette situation, même le plus brave guerrier Rohir peut se retrouver vulnérable.

Choqué par ce spectacle, les maegas prirent leur maigre repas et ne tardèrent pas à aller se reposer pour récupérer de ce long et pénible voyage et se préparer à affronter la suite qui promettait d'être bien sombre.

___________________________________

avatar
Ehlraen / Ewaldh
Otherane
Otherane

Messages : 648
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 27
Localisation : 5 rue des chataigniers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Naetdhyl le Dim 26 Aoû 2012 - 23:06

Comme tous les membres de l'eored, la faim la tenaillait. Ses vêtements sont devenus un peu plus ample et son ventre gargouille trop souvent à son gout. Son visage était plus blanc que d'habitude et des cernes étaient apparues sous ses yeux vert. La faim l'empêchait parfois de dormir.

Déothains la trouva près des chevaux. La rohiril était en train de vérifier leurs états et la qualité de l'eau. D'un commun accord, ils ont décidé de se rendre à la ferme, celle qui est non loin de Stangarde, afin d'en apprendre un peu plus sur la situation actuelle. En effet, depuis son retour, elle a pu constater que bien des choses avaient changé et pas en bien. La nourriture est rationnée, les chevaux et autres animaux sont plutôt maigre, les maisons sont moins bien entretenues,...

En arrivant près de la ferme, elle n'aperçoit pas tous de suite les hommes armés qui la surveillent . Les deux rohirim furent arrêtés par un garde, à l'air peu avenant. Sans un bonjour, il leurs demande la raison de leurs venues. Les 2 rohirim veulent juste savoir si tous se passe bien ici et ce qu'il en est de la dernière récolte.
Seulement présent pour garder la ferme, il se braque un peu avant de finir par répondre aux questions des rohirim.
Le garde confirme ce qui a été dit à l'auberge: la récolte a été volée par des orientaux et les éclaireurs envoyés à l'est ne sont jamais revenus.

Suite à ces nouvelles inquiétantes, Naedthyl émit deux idées.
Pourquoi ne pas envoyez quelques hommes d'armes à l'est? Ils découvriront ou pas ce qui est advenu des éclaireurs.
Pourquoi ne pas être présent lors de la prochaine récolte qui a lieu dans une semaine, afin de protéger celle-ci? Le garde n'est pas contre une quelconque aide pour la prochaine récolte. Cependant, il ne voudrait pas que nous attirions l'attention de l'ennemis en venant trop nombreux.
Naetdhyl proposa une autre idée: déguiser les éventuelles personnes en fermier. Un fermier ou une fermière passant plus vite inaperçue qu'un homme ou une femme d'arme.

N'ayant plus d'autre questions, ils saluèrent le garde avant de revenir à Stangarde.


(ps: désolée pour la mauvaise orthographe, mais j'avais ni dico, ni grammaire à côté de moi)
avatar
Naetdhyl
Lance
Lance

Messages : 450
Date d'inscription : 23/12/2011
Age : 30
Localisation : IRL: Belgique IG: 3, Rue de la fontaine. Les fermes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Ehlraen / Ewaldh le Sam 1 Sep 2012 - 23:37

Compte rendu de l'exploration du camp orque de His-Urdan par Moridred et Ehlraen

Comme l'avait demandé le Heah Cairl, notre mission était de se rapprocher du camp orque de His Urdan, au nord de Stangarde, afin d'en apprendre le maximum pour pouvoir envisager par la suite nos plan de défenses.

Prenant les chevaux, nous les avons cependant vite laissé caché à l'écart pour pouvoir nous approcher du camp plus discrètement. A deux seulement, il était évidement hors de question d'attirer l'attention des ennemis, n'ayant aucunement l'envie de finir attrapé, torturer ou tuer selon le bon vouloir de ces créatures.

Approchant le camp par le coté ouest, nous avons pu voir qu'il était plutôt bien gardé. Cinq orques gardaient la porte, faite de palissades et protégée par des rondins de bois taillé en pointes interdisant toute charge montée. Les orques du camp semblaient porter un équipement assez grossier, chose pas vraiment étonnante pour des orques. La plupart sont équipé d'épée, certains possède un bouclier et leurs effectifs comptent également quelques archets.

A l'intérieur du camp, ou plutôt des camps devrais je dire, les orques étaient nombreux et chacun semblait s'affairer à la vie du camp. Certain s'entrainaient, d'autre s'occupaient du produit de leur chasse, d'autres semblaient faire office de sentinelles à l'intérieur des camps, et d'autres semblaient occupés à construire quelque chose. S'approchant d'avantage, toujours avec la plus grande prudence et la plus grande discrétion, nous avons pu en déduire qu'il s'agissait très certainement d'armes de siège ou autre machine de guerre. Déduction confirmé par la suite par la vision d'une catapulte et d'une trentaine de gros projectiles en pierre dans une autres partie du camp.

Ayant fini d'observer le coté ouest du camp, et ne pouvant continuer plus par le nord sous peine de se faire repérer, nous avons fait un grand tour en se rapprochant de Stangarde afin de pouvoir observer le camp par le coté est sans attirer l'attention des sentinelles.

Chaque camp, car au final on peut en dénombrer quatre collé les uns aux autres, sont protégé de la même manière que la première entrée observée, avec palissade et rondins de bois, ainsi qu'un petit effectif d'orques assigné à la garde de la porte. Sauf à un endroit où le camp n'est pas protégé et le passage libre. Cet endroit est accessible, à condition d'y arriver en faisant le grand tour par l'est pour ne pas être repéré avant.

Pour finir, les orques ne semblaient pas vouloir rester simplement là à attendre. Certains aiguisaient déjà leurs lames et nous avons pu assister à ce qui pourrait aussi bien être une série d'ordre d'un contremaitre qu' un discours d'encouragement d'un chef orque à ses troupes, lesquelles répondaient avec l'assurance d'une armée sûr d'elle partant au combat. Ce après quoi, quelque mouvement de troupes eurent lieu, un peu comme un roulement entre ceux qui s'entrainaient et ceux qui construisait la machine. Un telle roulement, si cela et le cas, pourrait être un signe comme quoi les orques ont comme objectif de finir leur arme le plus rapidement possible en vu dune attaque imminente. Qui sait?

Quoi qu'il en soit, rien que la vu des machines laisse penser qu'ils ne vont pas rester bien sagement dans leurs coin et que l'on peut s'attendre à tout moment à une attaque de la part des orques sur Stangarde.


___________________________________

avatar
Ehlraen / Ewaldh
Otherane
Otherane

Messages : 648
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 27
Localisation : 5 rue des chataigniers

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Silfried le Lun 3 Sep 2012 - 18:05

Reconnaissance dans le pré des Eorl

Rapport de SIlfried Thane

Avec l'Heah Cairl Ekhnor nous avons quitté Stangarde en direction de l'est, vers l'Anduin pour fouiller les territoires de chasse. La route était calme, pas un bruit aux alentours ni même la moindre trace d'ennemis durant plusieurs heures.

A quelques centaines de mètres de l'Anduin, nous avons trouvé des bosquets sur lesquels poussaient quelques framboises et mûres. Il faudra revenir à ce coin, ces fruits ne peuvent remplir l'estomac d'un Rohir mais c'est le genre de chose qui peut faire du bien au moral de certains et plaire aux enfants que nous gardons à Stangarde.

Arrivés à l'Anduin, nous avons testé l'eau, elle semblait bonne. La distance depuis le fort est acceptable, peut être pourrions nous nous en servir comme second point pour le ravitaillement en eau potable. Sur place nous n'avons trouvé que quelques traces de pas, difficile d'identifier si il s'agissait de traces d'orcs ou d'humains.

Attirés par un brame, nous sommes tombés sur une biche qui se désaltérait. Nous l'avons abattue et ramené à Stangarde.

Il faudra y envoyer d'autres patrouilles pour s'assurer que le coin est sur et découvrir qui s'y rend déjà régulièrement.


___________________________________


''There is only one way to become champion, never fucking lose ! ...''
avatar
Silfried
Lance Porte-lame
Lance Porte-lame

Messages : 273
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Stangarde] Journal de bord.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum